16 novembre 2010

"Les Georgiques ", le 21 Novembre 2010 à Chartres

Une équipe mêlant comédiens professionnels et musiciens de Textes & Rêves et de la Caravane des Poètes, emmenés par Henri Ronse, metteur en scène, propose à travers cette création originale conçue spécialement pour le COMPA, à l’occasion d’A musées-vous en région Centre 2010, une polyphonie de textes et de voix autour des rapports de l’écrit et de la terre qui couvre près de trente siècles de littérature et de civilisation.

Dans cette riche moisson de grands textes d’Hésiode et Virgile à Ponge et à Claude Simon se croisent, dans un montage à la liberté très étudiée, fables, contes, poèmes, réflexions, chansons et grandes pages de la littérature mondiale inspirées par le travail de la terre, ses cycles et ses mutations. Ou comment la parole humaine se confronte au mutisme des campagnes.

Ce spectacle – lecture – promenade prend parfois la forme d’une visite théâtralisée qui se déploie comme un parcours parmi les collections du conservatoire de l’agriculture. Le découpage et la déambulation dans les espaces du musée ménagent, au long de la journée, des petits théâtres autonomes, stations et haltes, au voisinage des collections permanentes, des expositions temporaires et des pièces qui racontent le cycle des opérations agricoles créant ainsi, du texte à l’objet auprès duquel il est entendu, les conditions d’une écoute sensible qui inscrit l’expérience du spectateur dans une mémoire durable.

Donner à entendre au plus large public, tout au long d’une journée, dans un musée de l’agriculture et des techniques agricoles sous des formes variées, sensibles, parfois insolites, souvent amusantes, les plus grandes pages de la littérature – bucoliques et géorgiques de toutes époques – depuis les Grecs (Les travaux et les jours d’Hésiode) jusqu’à la création la plus contemporaine de romanciers comme Claude Simon (Les Géorgiques – prix Nobel de littérature) ou de poètes comme Pierre Oster : tel est le défi de ce projet unique qui fait un écho singulier, dans le domaine de l’art, à « l’utopie rustique » du sociologue Henri Mendras dont le travail sur la fin des paysans et les nouveaux modes de la ruralité est au cœur du renouvellement permanent de ce musée atypique qu’est le COMPA.

 

Posté par dombaur à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur "Les Georgiques ", le 21 Novembre 2010 à Chartres

Nouveau commentaire